Hyperdisponibilité : une solution testée et éprouvée

Picto hyperdisponibilité PCA PRA

 

On attend d’un PCA ou d’un PRA qu’il fonctionne au moment où on en a besoin.

La solution Hyperdisponibilité remplit parfaitement cette mission et va même au-delà. En effet, elle remet en état le fonctionnement de la solution une fois la crise passée. L’architecture fonctionnelle de cette solution permet de mettre en œuvre une exploitation unique, sur deux salles, de n’en voir qu’une et de n’en administrer qu’une !

Cette solution repose sur un ensemble d’éléments du marché (hyperviseurs, serveurs et baies de disques) et ce, quels que soient les éditeurs ou constructeurs.

Deux pré-requis doivent être respectés

– Un lien de type FC (Fiber Channel) doit relier les deux salles ; ce qui n’est pas forcément contraignant. En effet, de plus en plus d’opérateurs proposent des solutions en FC et notamment dans les grandes agglomérations. Cela l’est encore moins lorsque l’on reste dans un même périmètre limité à l’entreprise sur un ou plusieurs bâtiments.

– L’utilisation d’un boîtier prenant en charge la mise en oeuvre de la protection. Dans le cadre de notre démonstration, c’est l’Hyperswap d’IBM qui est utilisé.

Bien entendu, l’hyperviseur va jouer un rôle primordial. Toutefois, aucun pré-requis ne s’impose à ce niveau. L’hyperdisponibilité fonctionnera avec du VMware, de l’Hyper-V, du VIO ou des hyperviseurs sous Linux.

Etre multi-OS et permettre la cohabitation de plusieurs hyperviseurs avec l’hyperdisponibilité est une des forces de la solution. Ainsi, la solution permet de gérer des environnements Windows et d’autres OS comme l’Aix ou l’IBM i ou encore toute autre solution sous Linux.

Enfin, le savoir-faire pour mettre en œuvre la solution sera l’élément clé. Même si son exploitation ne demande pas de compétences pointues, sa mise en œuvre est une étape cruciale qui mérite d’être particulièrement soignée.

VMware (par exemple) et ses différents modules doivent impérativement être paramétrés en prenant en compte la solution dans sa globalité (serveur, disques, réseau). La solution hyperswap revêt également des spécificités qui doivent être respectées.

En place chez un certain nombre de nos clients*, cette solution est présentée « en live » lors de notre road show sous sa forme définitive. Panne d’alimentation, pannes matérielles, tout y est simulé pour que vous puissiez observer et vous rendre compte du comportement de l’infrastructure de démonstration telle qu’elle pourrait fonctionner chez vous.

* Les sites référents équipés peuvent être visités. Pour cela, merci de nous contacter.

En conclusion, l’hyperdisponibilité permet de mettre en œuvre PCA/PRA dans tout type d’infrastructure pour atteindre un RPO = 0 et un RTO = 0. Il ne s’agit pas d’une solution monolithique mais bien d’une solution taillée sur mesure. Dans certains cas, cette solution peut être bâtie à partir d’une infrastructure existante.

 

Lexique

PCA : plan de continuité d’activité. Il protège des pannes.

PRA : plan de reprise d’activité (Disaster Recovery en anglais). Il permet une reprise après un sinistre (feu, inondation, etc.)

Hyperswap : Fonctionnalité de la baie de stockage IBM Storwize. Elle remplace la réplication entre baies. Elle permet de gérer les différents scénarii de panne et d’y répondre automatiquement en lien avec l’hyperviseur.

 

Sur le même sujet, découvrez sur nos blogs :

Le data center face aux risques

PCA / PRA Quelques réflexions

PCA / PRA Organisation

PCA / PRA Optimiser les solutions et les investissements

Des technologies au secours de l’entreprise

L’hyperdisponibilité

Hyperdisponibilité : une solution testée et éprouvée

Hyperdisponiblité : exemples de fonctionnement

Hyperdisponiblité : exemples de transformation

L’hyperdisponibilité

Picto hyperdisponibilité PCA PRA

 

Les réflexions et les idées développées dans les précédents billets nous ont permis de bâtir une solution répondant aux besoins d’un très large panel de PME. Les contraintes budgétaires de certaines structures nous ont même obligé d’imaginer une solution à moindre coût.

Les objectifs à atteindre sont :

  • Assurer un fonctionnement du data center dans les conditions optimales de performance à tout moment,
  • Prendre en charge les pannes de manière transparente pour les utilisateurs,
  • En cas de perte d’une des deux salles, prendre en charge 100% des serveurs sur la seconde salle,
  • Ne perdre aucune donnée, soit assurer un RPO = 0,
  • Assurer un retour aux opérations RTO qui dépendra des ressources acquises ou non par l’entreprise,
  • Prendre en charge le retour à la normale (le cas d’un incendie ou de la destruction totale d’une des deux salles serait traité indépendamment).

Et tout cela, sans intervention humaine !

Nous avons bâti la solution opérationnelle répondant à toutes ces exigences. Elle est constituée de deux data centers mobiles. Nous l’avons présentée au cours des 4 derniers mois de l’année 2018 lors d’un road show.

Forts du succès de cette première expérience, nous reprendrons probablement la route au second trimestre 2019.

Ce qui a plu aux participants : « Dire ce que l’on fait. Faire (et montrer) ce que l’on dit ».

Plus de 35 entreprises ont pu observer la réaction en temps réel de notre solution face aux différents incidents auxquels nous l’avons soumis.

 

Lire les billets suivants sur l’hyperdisponibilité :

Hyperdisponibilité une solution testée et éprouvée

Hyperdisponibilité : exemples de fonctionnement

Hyperdisponibilité : exemples de transformation

 

Sur le même sujet, découvrez sur nos blogs :

Le data center face aux risques

PCA / PRA Quelques réflexions

PCA / PRA Organisation

PCA / PRA Optimiser les solutions et les investissements

Des technologies au secours de l’entreprise